FOIRE AUX QUESTIONS

Qu’est-ce qu’un architecte du patrimoine ?

C’est un spécialiste qualifié du patrimoine architectural et urbain. Il oeuvre à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine naturel et bâti en accompagnant les propriétaires et maitre d'ouvrage dans leurs projets. Les architectes du patrimoine sont les maîtres d'oeuvre privilégiés pour vos demandes de travaux sur un bâtiment d'intérêt patrimonial ou dans un secteur protégé. Il reste également un architecte à qui un particulier ou un service public peut faire appel pour déposer par exemple un permis de construction neuve ou d'extension contemporaine.

Quelle différence avec un architecte ?

L'architecte du patrimoine est un architecte diplômé qui a poursuivi ses études à l'Ecole de Chaillot. Au terme de deux années de formation, il obtient sous conditions de résultats son diplôme d'architecte du patrimoine. Cette institution délivre un enseignement spécialisé de haut niveau recouvrant l’ensemble des problématiques posées par l’histoire, l’entretien, la restauration et l’aménagement des monuments et de la ville ancienne.

Il est préférable de le favoriser à un architecte dans le cadre d'un projet d'intérêt patrimonial ou dans un secteur protégé à ce titre. De part sa spécialisation, il saura intervenir de manière efficace et dans le respect de l'objet étudié. En ayant les connaissances techniques, culturelles, administratives et législatives correspondantes, il pourra proposer un projet cohérent.

Si vous êtes un particulier propriétaire d'un bien classé au titre des Monuments Historiques, vous devrez dans tous les cas faire appel à un architecte du patrimoine ou un ACMH pour vos demandes de travaux et suivi de chantier.

Quelle différence avec un Architecte des Bâtiments de France (ABF)? 

L'Architecte des Bâtiments de France (on utilise volontiers l'acronyme ABF pour les désigner) est un architecte qui a intégré la fonction publique. De ce fait, il renonce à exercer la profession d'architecte tant qu'il est à ce poste. Il vérifie la conformité des interventions sur des Monuments Historiques ou dans un périmètre protégé. La formation d'architecte du patrimoine est considéré comme une bonne préparation au concours.

Et un Architecte en Chef des Monuments Historiques (ACMH)? 

Nommé sur concours, il assure l’expertise et la maîtrise d’œuvre des édifices classés monument historique appartenant à l'État dans une circonscription géographique. Fonctionnaires à régime libéral, une quarantaine d'ACMH se répartissent le territoire.